autonomie moyenne voiture électrique

Quelle est l’autonomie moyenne d’une voiture électrique ?

Quelle distance puis-je parcourir avec une seule charge ? C’est une question fréquemment posée par les conducteurs qui envisagent d’acheter un véhicule électrique pour la première fois.

Personne ne veut tomber en rade dans un véhicule électrique sans charge, mais l’angoisse de l’autonomie est-elle vraiment une préoccupation légitime pour le conducteur moyen ?

Avant d’acheter votre voiture à essence ou diesel actuelle, avez-vous réfléchi au nombre de kilomètres que vous pouvez parcourir avec un réservoir de carburant ?

Probablement pas, car la plupart des acheteurs de voitures regardent la consommation en litres par kilomètres effectués. Avec l’amélioration de la technologie des batteries, l’autonomie des véhicules électriques deviendra moins problématique.

Pourtant, nombreux sont ceux qui pensent que l’autonomie moyenne des véhicules électriques à batterie doit augmenter avant qu’ils n’en choisissent une plutôt qu’une voiture à essence ou diesel.

Quoi qu’il en soit, les questions relatives à l’autonomie des VE sont toujours essentielles dans le choix de votre prochain véhicule. Voici quelques conseils et des faits simples pour vous aider à y voir plus clair.

Graff Racing vous présente d’autres sujets automobiles, notamment en rapport avec l’écologie et les véhicules électriques, dans la partie dédiée du site !

Quelle est l’autonomie moyenne d’une voiture électrique ?

Vous pouvez actuellement compter sur une autonomie comprise entre 200 et 500 kilomètres pour une voiture électrique entièrement chargée, selon le modèle.

Il est intéressant d’examiner quelques-uns des véhicules électriques les plus populaires en France pour vous donner une idée de l’autonomie à laquelle vous pouvez prétendre actuellement.

La Nissan Leaf est une des voitures électriques les plus vendues, avec des ventes dépassant la barre des 40 000 unités à la fin de 2020. Avec une batterie de 40 kWh, la Leaf peut parcourir jusqu’à 270 km sur une seule charge, bien que vous soyez susceptible de faire moins que cela dans le monde réel. La Leaf e+ est dotée d’une batterie plus importante de 62 kWh, ce qui porte l’autonomie annoncée à 380 kilomètres.

La Volkswagen ID.3 est l’une des voitures électriques les plus récentes du marché, mais cela ne l’a pas empêchée de devenir la troisième voiture électrique la plus vendue en Europe en 2020.

L’ID.3 mérite d’être mentionné car l’autonomie du VE dépend du modèle et de la taille de la batterie. Par exemple, une ID.3 Pro dotée d’une batterie de 58 kWh peut parcourir jusqu’à 420 km, tandis que le modèle ID.3 Pro S 77 kWh peut se targuer d’une autonomie de 540 km.

Le marché des VE est dominé par des voitures comme la Honda e (220 kilomètres d’autonomie) et la Tesla Model S Long Range (660 km). La capacité de la Tesla fait d’elle, une des voitures électriques avec la plus grande autonomie !

Qu’est-ce que l’angoisse de l’autonomie d’une voiture électrique ?

L’angoisse de l’autonomie est la crainte qu’un véhicule électrique ne dispose pas d’une autonomie suffisante, avec une batterie entièrement chargée, pour permettre aux automobilistes de terminer leur trajet.

Bien que cette crainte ait pu être légitime par le passé, elle est en train de s’estomper au fur et à mesure que l’infrastructure de recharge française répond à la demande et que la technologie des batteries s’améliore.

Le nombre de stations de charge, ou de bornes de rechargement ne fait qu’augmenter dans les villes et les aires de repos. La faiblesse actuelle qu’est l’autonomie d’une voiture électrique tant à être corrigée.

Lorsque vous faites un long trajet, par exemple pour un weekend ou des vacances, il faut tenir compte de l’autonomie de votre voiture électrique. En effet, il est nécessaire de s’arrêter plusieurs fois pour rechercher la batterie.

Ce n’est pas non plus gênant, puisque les organismes de sécurité routière recommandent de faire une pause toutes les deux heures. Un arrêt de 30 minutes dans un supercharger peut suffire pour remplir à 100% vos batteries, et ainsi profiter d’une voiture électrique avec le plus d’autonomie possible.

L’autre élément à prendre en compte est que deux tiers des ménages français ont accès à un parking hors voirie, l’autonomie sera donc un facteur moins important si les conducteurs peuvent recharger pendant la nuit. C’est de loin le moyen le moins cher et le plus pratique de recharger un véhicule électrique.

Autonomie moyenne d’une voiture électrique : L’âge de la batterie ?

L’autonomie est une mesure de la capacité de la batterie par rapport au moment où elle était neuve. De la même manière que la durée de vie de la batterie d’un smartphone diminue avec le temps, une voiture électrique offrira une autonomie plus courte à mesure qu’elle vieillit.

Une étude américaine a révélé que le déclin moyen du stockage de l’énergie est de 2,3 % par an. Cela signifie qu’un véhicule électrique d’une autonomie de 240 km perdra 25 km d’autonomie accessible après cinq ans. Le taux de déclin ralenti au cours des années suivantes.

Autonomie moyenne d’une voiture électrique : Style de conduite et facteurs externes !

La plupart des constructeurs sont assez francs lorsqu’il s’agit d’estimations d’autonomie. Renault propose même un outil pratique pour évaluer l’impact de la vitesse, du style de conduite, de la topographie, des conditions météorologiques et de l’utilisation du chauffage de la Zoe.

À une vitesse de 50 km/h, une température de 15 degrés °C et sur des roues de 15 pouces, la Renault Zoe devrait fournir 440 km d’autonomie électrique. Ce chiffre tombe à 305  si vous augmentez la vitesse à 90km/h, et 300 km si vous utilisez le chauffage.

L’autonomie diminue encore plus si la température descend en dessous de 0. C’est pourquoi les conducteurs de VE trouvent qu’ils ne peuvent pas voyager aussi loin en hiver. Cela, ainsi que l’utilisation accrue des ventilateurs, du chauffage et d’accessoires comme les sièges chauffants.

Autonomie moyenne d’une voiture électrique : Taille de la batterie ?

En règle générale, plus la taille de la batterie (mesurée en kWh) est importante, plus vous pourrez voyager loin. C’est comme avoir un plus grand réservoir de carburant. Cela dit, une batterie plus grande signifie un poids supplémentaire, c’est pourquoi les petites voitures comme la Honda e et la Mini Electric sont équipées de batteries plus petites.

L’autonomie est, et sera toujours, un élément à prendre en considération lors de l’achat d’un véhicule électrique, mais il existe de nombreux autres facteurs à prendre en compte. Les kilomètres par kWh, le prix et le temps de charge ne sont que trois exemples. L’angoisse de l’autonomie devrait devenir une chose du passé, bien avant l’interdiction en 2030 de la vente de nouvelles voitures à essence et diesel.

Autonomie moyenne d’une voiture électrique : Efficacité des batteries des véhicules électriques ?

Évaluer un véhicule électrique uniquement sur la base de son autonomie, c’est un peu comme utiliser la taille du réservoir de carburant comme facteur déterminant lors de l’achat d’une voiture à essence ou diesel.

Les km par kilowattheure (Kilomètres par kWh) sont l’équivalent pour les véhicules électriques des kilomètres par litres (consommation aux 100 km) et sont utilisés pour mesurer l’efficacité d’un VE. Plus le chiffre est élevé, plus la voiture est efficace. Il peut être affiché sous la forme de kilowattheures pour 100 km (kWh/100 km).

Quelle est la voiture avec la meilleure autonomie ?

Il est plus facile que jamais de parcourir plus de 400 km entre deux charges.

Les voitures de la marque Tesla, Audi ou Porsche sont capables de ces exploits. Les voitures comme la Model S, la E-Tron GT ou la Taycan ont des autonomies très poussées. Pour les voitures plus communes, nous retrouvons la Leaf de Nissan, ou encore la VW iD.3 !

Nos derniers articles

1 réflexion sur “Quelle est l’autonomie moyenne d’une voiture électrique ?”

  1. Ping : Qu'est-ce qu'une voiture hybride ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *